Je débute ma généalogie

Quelques conseils

Etablir un premier arbre généalogique à partir des documents que vous possédez ( papiers de famille, livrets de famille, carte d’identité, baux, contrat de mariage, livret militaire, faire-part).

Interroger votre entourage en particulier les personnes plus âgées.

Noter avec précision tous les lieux (naissance, mariage, dècès, domicile) contenus dans vos archives familiales.

Il vous faut ensuite rechercher les actes indiqués dans votre documentation, vous les trouverez soit dans les registres d’état civil (depuis le 20 septembre 1792) ou dans les registres paroissiaux avant cette date.

Les registres d’état civil

Il y a trois registres d’état civil distincts : naissance, mariage, décès. Ils sont complétés pour chacun à partir de 1802 par une table décennale.

Ils sont librement communicables au bout de 75 ans pour les naissances et les mariages, immédiatement pour les décès.

Où les trouver ?

  • dans les mairies (collection de la mairie) en principe pour les communes de plus de 2000 habitants
  • aux archives départementales : collection du greffe (Série E) pour toutes les communes et collection de la mairie (Série E dépôt) pour les communes de moins de 2000 habitants

Les registres paroissiaux

 Ils comportent les baptêmes, les mariages et les sépultures.

Où les trouver ?

  • Dans les services des archives municipales pour les grandes villes (collection de la paroisse)
  • Aux archives départementales : Collection du greffe (Série E) et Collection de la paroisse (Série E dépôt)

Certaines archives départementales et municipales ont numérisé et mis en ligne leurs registres paroissiaux et d’état civil.

Vous pouvez obtenir la liste et les adresses des archives départementales : www.archivesdefrance.culture.gouv.fr

 et sur http://www.france-genealogie.fr/

Vous avez tiré tous les renseignements possibles des différents registres et vous voulez aller plus loin qu’un arbre généalogique, vous voulez reconstituer la vie quotidienne de vos ancêtres, il faut maintenant consulter des sources d’information complémentaires en voici quelques-unes, les plus accessibles :

  • Les archives notariales, leur consultation est essentielle pour reconstituer l’histoire sociale d’une famille (voir sauf Paris, les archives départementales, pour Paris, le minutuer central des notaires aux Archives nationales à Paris)
  • Les listes électorales ( voir en mairie et archives départementales serie M)
  • Les registres de recrutement militaire (voir archives départementales série R)
  • Les dénombrements de population (voir les archives départementales série M)
  • Les registres de catholicité depuis 1802 (voir en paroisse, à l’évêché ou archives départementales)
  • Les transcriptions hypothécaires (voir archives départementales série Q)
  • Les collections de faire-part (voir archives départementales série J)
  • Les déclarations de mutations après décès (voir archives départementales série Q
  • Les archives militaires (voir service historique de l’Armée – Château de Vincennes)

 Quelques recommandations :

  • Visiter les cimetières, les inscriptions sur les tombes sont riches de renseignements
  • Adhérer à une association généalogique vous y trouverez conseils, entraide, documents… et des cousins !

Il existe de nombreux guides de généalogie dans le commerce dans les rayons d’un bon libraire. Nous vous conseillons de lire deux ouvrages essentiels pour la recherche généalogique:

  • « Répertoire de généalogies françaises imprimées » par Etienne ARNAUD
  • « Guide des recherches sur l’histoire des familles » par Gildas BERNARD disponible en ligne avec autorisation des ayants droits sur http://www.francegenweb.org/~archives/guide/index.php

Ces livres sont en principe en consultation libre dans les salles d’archives et les grandes bibliothèques.

 Quelques bases de données et sites


Page précédente : Recherches
Page suivante : Archives militaires